Les Amis de Pesselières Vie de l'association Liens Notre village Actualités

Pomone

Divinité des fruits

Pomologie :

Page 1

Page 2

Page 3

Œil ? Pédoncule ? Loges ? Lenticelles ?

Samedi 14 décembre 2013, quelques Amis de Pesselières sont accueillis par la Société Pomologique du Berry à Neuvy-Saint-Sépulchre.

Objet de la rencontre : identifier  les pommes  que  nous avons apportées lors des 32èmes Journées de la Pomme.

Après quelques heures de travail (photo A) la majorité de nos fruits ont retrouvé leurs noms. Sont reconnues des variétés communes et d’autres plus inattendues : « Colapuy », « Reinette dorée », « Grand Alexandre », « Double bon pommier »...

Ce travail d’identification nécessite de solides connaissances telles celles de nos amis de la S.P.B. et une documentation volumineuse (photo B).

L’examen d’une pomme passe par son allure extérieure (couleur, grosseur...) mais aussi  par  l’observation  des loges à pépins et de la chair, le goût... et là il faut couper ! (Photo C).


A

   B

C

Samedi 8 mars 2014 : greffes printanières

Surveillés par les grands arbres du parc qui, n’en doutons pas, se souviennent avoir été greffés dans leur plus jeune âge, nous avons été nombreux à utiliser sécateurs, greffoirs et mastic afin de marier porte-greffes et greffons.

Expérimentés ou novices, tous ont observé, questionné, travaillé. Beaucoup sont repartis avec au moins un pommier ou un poirier. Restera à attendre que les deux ou trois yeux du fragile greffon se décident à montrer des signes de reprise et ce sera la récompense attendue !

Vous pourrez lire un compte-rendu complet de l’atelier « greffage » de ce samedi 8 mars 2014 dans le numéro 22 du Journal de Pesselières.

Les porte-greffes : marcottes de pommiers de différentes vigueurs, cognassiers ou poiriers francs.

Nous nous les procurons chez les pépiniéristes ou les associations pomologiques.

Les toiles de jutes permettent de les conserver en milieu humide.

Les greffons : ceux-ci ont été apportés par des personnes participant à l’atelier.

Ils ont été prélevés sur les fruitiers que l’on souhaite reproduire et ceci dès janvier.

Ils sont ensuite conservés en évitant le dessèchement (à la cave, fichés dans du sable, à l’ombre...)


Atelier greffage 2015

L’association « Les Amis de Pesselières » organisait le samedi 7 mars 2015 son troisième atelier « greffage ». Un arbre fruitier a une durée de vie limitée et ne se ressème presque jamais à l’identique. Voilà pourquoi une variété donnée ne peut être reproduite que par la technique du greffage.


« Les jardins et les vergers du Sancerrois  sont plantés de nombreux pommiers, poiriers, pruniers …  aux qualités gustatives remarquables. Mais ces arbres sont souvent en fin de vie, les noms des variétés sont quelquefois oubliés. Il y a un énorme et passionnant travail de sauvegarde et d’identification. » assure Guy Millérioux le président des Amis de Pesselières.


Près de 30 espèces de pommes et poires  étaient proposées aux participants ; presque tous sont repartis avec un ou plusieurs arbres greffés. Nombre d’entre eux ont manié le greffoir pour la toute première fois profitant des conseils de Luis Araujo, greffeur professionnel, qui partage sans hésiter tous les secrets de son métier.


Cette édition 2015 a été marquée par la participation bien visible de gens jeunes et attentifs au patrimoine fruitier : la passion se transmet et c’est une excellente nouvelle.